Pourquoi nos ministres jurent-ils fidélité au Roi ?

« Je jure fidélité au Roi, obéissance à la Constitution et aux lois du peuple belge », tel est le serment constitutionnel qu’ont prêté samedi dernier les nouveaux ministres du Gouvernement fédéral. Cette courte phrase, dont la formule est consacrée par un décret du 20 juillet 1831[1] adopté par le Congrès national dans la foulée de l’adoption de notre Loi fondamentale, nous apprend en réalité beaucoup de choses sur l’organisation de notre régime parlementaire, ou du moins sur la conception que l’on s’en faisait lors de sa mise en place au XIXe siècle. Continuer la lecture